À l'origine la Semeuse fut pensée pour une médaille du Ministère de l'Agriculture en 1886, non éditée. L'esquisse fondue en bronze est visible au Musée.

Cette allégorie sera finalement utilisée pour les pièces d'argents (du 50c au 2 francs), modifiée pour lui donner un air moins campagnard et plus Art Nouveau, et pour tenir compte des contraintes industrielles de la fabrication de la monnaie (avec notament des reliefs moins accentués).

Contrairement à une affirmation mainte fois répétée, Roty ne fit pas appel à l'un de ses modèles habituels, mais à une jeune italienne de son quartier, Rosalinda Pesce, dont l'allure lui semblait correspondre à son idée.

La Semeuse sera reprise telle quelle à partir de 1960 (et notament pour la fameuse pièce de 5 francs en argent), jusqu'à l'arrivée de l'euro le 1er janvier 2002.

La popularité de ce modèle monétaire incita l'Administration des Postes à en demander à Roty une adaptation pour le timbre, qui connut la fortune que l'on sait jusqu'en 1978.

 

accueil

contact